Jusqu’au bout du tube…

ciseau plante

Ou comment utiliser son tube de crème jusqu’au bout…

Dans les placards de la salle de bain, il y a encore quelques tubes de crèmes qui traînent. Ces tubes me permettent de tenir en période de rupture de stock de crème faite maison (j’attends de redescendre dans le sud pour récupérer celle qu’on me prépare chez moi).

Comme je ne veux pas racheter de crème du commerce (les bio sont trop chères pour moi pour le moment), je ne compte que sur mes restes de placards. Et je dois trouver le moyen de les utiliser jusqu’à la dernière goutte !

Je me suis souvenue de l’astuce d’une ancienne collègue de boulot (Anne si tu me lis…) : quand vous avez beau tordre votre tube dans tous les sens et que plus rien ne sort, il est temps de sortir les ciseaux !

Vous coupez le haut du tube et là surprise, il y a encore une tonne de crème. Je vous conseille de récupérer d’abord la crème de la partie qui va servir de bouchon.

Capture d’écran 2015-03-23 à 17.22.36

Pour ne pas que la crème se dessèche, vous refermez le tube en le pliant légèrement pour qu’il rentre dans le bouchon.

Crème refermée

Et voilà comment ne pas gaspiller de crème (même s’il y a des cochonneries dedans…). Simplissime !

Publicités

25 réactions sur “Jusqu’au bout du tube…

  1. Oui très bonne astuce je le fais aussi. Idem pour le fond de teint.
    Je viens de découvrir ton blog car je suis moi aussi en transition vers le tout naturel, ou du moins le + possible et le moins de déchets…
    Merci pour tes partages

  2. Ha ! Ma mère nous a appris à faire ça depuis notre plus jeune âge, surtout pour le dentifrice ! Du coup, ma soeur et moi avons le même réflexe. C’est amusant de découvrir ton blog et de voir le dernier billet sur quelque chose que j’ai fait hier dans ma douche : D

  3. encore jamais fait, peut etre parce que je ne mets pas encore de creme ! Je vais en parler à madame :) Merci de l’astuce

  4. Bonjour,
    Je pratiquais la même astuce et je gagnais,encore un certain nombre de jours d’utilisations !
    Si je peux me permettre, j’ai opté pour une solution très économique à très moyen terme pour la cosmétique : j’investis quand je le peux dans des huiles essentielles que je mélange à mes huiles végétales alimentaires (sésame, olive…) ce qui me permet de soigner ma peau avec les mêmes produits que j’utilise en cuisine !
    Merci pour votre blog !
    Julia, de Perpignan

      • Si je peux me permettre : je gagne du temps, de la place, de l’argent … et de la place dans ma poubelle grâce à ces huiles essentielles : quelle que soit la recette, j’ai (presque) toujours l’épice ou l’arôme dont j’ai besoin : huile de zeste de citron pour les sauces, les eaux gazeuses aromatisées, huile de menthe, pour parfumer un gâteau au chocolat, soigner la migraine, donner un coup de pep’s à l’eau gazeuse…l’ylang ylang, : excellent pour la peau et super remplaçant de vanille dans les gâteaux…
        Bref, un vrai gain de place, qui évite le stress des épiceries fermées, bio…que du bonheur.
        Pour les déchets c’est bof : petits flacons en verre !

        Bonne journée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s